LA RHÉTORIQUE DU LAPSUS

LA RHÉTORIQUE DU LAPSUS

Très calme et sûr de lui, avec l’excellente élocution qu’on lui connaît, Jean-Luc Mélenchon déclare l’autre jour à la télévision : « Danièle Obono est une militante, antiraciste et antisémite… » La présentatrice Léa Salamé étouffe un « Oh ! » de surprise et son invité enchaîne : « Contre l’antisémitisme, pardon. »

— Pas de quoi fouetter un chat ! dit la Marquise, tout le monde fait des lapsus.

— Certes, mais c’est toujours délicat de la part d’un homme politique qui, par définition, se pose en porte parole du peuple. D’ailleurs, ce qui m’intrigue, c’est la rhétorique de ce lapsus.

— Je croyais que les lapsus obéissaient à des mécanismes inconscients, comme l’expliquait le bon docteur Freud.

— Sans doute, mais ils empruntent également les chemins de la grammaire et de la rhétorique, qui sont eux aussi largement inconscients.

— Racontez-nous donc vos élucubrations. Je nous sers le thé pendant ce temps-là.

— Il me semble que le leader de la « France insoumise » se présente comme un « anti-tout ». Du coup, il puise sans relâche dans le répertoire des mots qui commencent par « anti ». Et c’est là qu’il est tombé dans son propre piège car, de nos jours, si c’est bien vu d’être antiraciste, c’est plutôt mal vu d’être antisémite. D’ailleurs, il s’est empressé de se justifier dans des blogues.

— Et qu’a-t-il écrit ?

— Il a riposté en attaquant la journaliste : « Je ne me suis pas préoccupé de ses liens familiaux, politiques et communautaires. » C’est la fameuse technique de la « prétérition », par laquelle on dit qu’on ne parle pas d’une chose, ce qui permet d’en parler quand même, en sous-entendant qu’il y aurait beaucoup à dire.

— Sapristi ! La dame serait-elle la fille, la sœur ou l’épouse de personnes suspectes ? Et suspectes de quoi, grand Dieu ?

— Sans doute suspectes de « liens communautaires », c’est-à-dire d’une vague « appartenance » racialo-ethnico-religieuse.

— J’ai déjà lu cela quelque part. Le vieil Adolf reprendrait-il du galon chez les « Insoumis » ?

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :