EXERCICE DE COMÉDIEN

EXERCICE DE COMÉDIEN

Alain Khouani dirige le stage de comédie au Théâtre du Soleil à partir du 14 août. C’est un excellent acteur. J’ai fait sa connaissance quand nous brûlions les planches dans Hamlet. Il jouait le roi Claudius et moi, Polonius, son Premier ministre, vous savez, celui qui se fait assassiner par Hamlet au troisième acte, derrière un rideau (« Un rat ! Un rat ! »).

Alain avait une très belle allure en roi Claudius. Moi, j’étais assez beau aussi, je trouve. Je lui donnais ma première réplique pendant la « scène du conseil », après que Laërte, le fils de Polonius, ait demandé au roi l’autorisation de partir en France et de ne pas assister au couronnement.

Claudius disait à Laërte : « Avez-vous la permission d’votre père ? Qu’en dit Polonius ? »

Et moi, je répondais : « Il m’a, Monseigneur, arraché cette lente permission par de laborieuses prières, et pour finir, selon ses volontés j’ai scellé mon consentement. Je vous conjure d’le laisser partir. »

Ce n’est pas très compliqué, mais figurez-vous qu’au bout de deux mois de répétitions, je n’arrivais toujours pas à dire cette réplique sans me tromper. Trois lignes ! Vous imaginez l’angoisse pour les grandes scènes où j’avais des tirades de plusieurs pages !

Au fait, sur la photo, c’est lui qu’on voit au milieu, les bras écartés, et moi, je suis à droite, en courtisan légèrement obséquieux, tenant à la main la carte de Norvège que je m’apprête à lui dérouler sur la table.

— Et cet exercice ?

— C’est très simple : essayez d’apprendre ce texte par cœur. Vous m’en dires des nouvelles.

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :