ÉRIC ZEMMOUR EST-IL DEVENU ÉRASMIEN ?

ÉRIC ZEMMOUR EST-IL DEVENU ÉRASMIEN ?

durer-erasme-gravure-okCette question insolite se pose à la lecture de l’article inattendu qu’il a publié hier, jeudi 23 juin, dans Le Figaro, intitulé : « Êtes-vous Érasme ou Machiavel ? »

Je me sens concerné, puisque l’éditeur du livre « qui a eu la bonne idée d’inscrire la version originale en latin face à sa traduction en français », c’est moi.

Sans doute le journaliste veut-il se donner une allure d’intellectuel sérieux, lisant les grands auteurs humanistes, et en latin (Mazette !). Qui pourrait le lui reprocher ? D’ailleurs, il a bien lu L’Éducation du prince chrétien [ou l’art de gouverner], y compris le bandeau de couverture et l’introduction. Bravo ! Que les lecteurs du Figaro en prennent de la graine !

De là à faire d’Érasme l’idéologue des « racines chrétiennes de l’Europe », il y a un pas, qu’il corrige quelques lignes plus loin en précisant qu’il s’agit des « racines gréco-romaines et judéo-chrétiennes de l’Europe ».

De là à faire de ce livre, écrit il y a 500 ans, un manifeste anti-Moscovici ou anti-Hollande, il y a un autre pas, mais n’est-ce pas le métier des journalistes de marcher à cloche-pied, en croyant qu’ils avanceront plus vite ? On pourrait — on devrait — aussi bien en faire un manifeste anti-Sarkozy ou anti-Chirac — sans parler de la famille Le Pen.

Au final, Zemmour se plaît à laisser entendre qu’il est personnellement plutôt « Érasme » — qui le lui reprocherait ? Mais il a du mal à empêcher le bout de son oreille « Machiavel » de pointer derrière le masque (« complémentaires », avez-vous dit ?).

Pour en avoir le cœur net, un seul moyen : étudier Érasme à l’école — pourquoi pas en latin ? — cela éviterait les malentendus.

Pas de commentaire

Ecrire un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :